Alléger notre empreinte carbone numérique

Alléger notre empreinte carbone numérique

Le numérique nous semble immatériel. Pourtant, ordinateurs, smartphones, datacenters, etc. sont bien réels et pèsent même très lourd dans la production de gaz à effet de serre. Voici quelques idées simples pour s’alléger…


1 Une empreinte carbone croissante : selon l’ADEME, le secteur du numérique est responsable aujourd’hui de 4 % des émissions mondiales de gaz à effet de serre,avec un doublement prévu d’ici 2025.

2 A la maison, au bureau, au café… Une connexion en wifi consomme 23 fois moins d’énergie que la 4G, pour une expérience identique. 

3 Un onglet ouvert, c’est un site qui continue à utiliser de la bande passante pour faire transiter des données, même quand on ne l’utilise pas. Pourquoi ne pas créer un favori ? 

Taper directement l’adresse d’un site que vous connaissez déjà (ou passer par l’historique ou les favoris) permet d’économiser du CO2, en évitant les transferts inutiles de données entre votre ordinateur et les serveurs du moteur de recherche.

Télécharger musique et vidéo produit moins de gaz à effet de serre que le streaming (80 % du trafic de données en ligne).

6 Pour transférer des fichiers, pourquoi ne pas utiliser la simplissime clé USB si le destinataire est près de vous ou encore un site de partage gratuit (Google Drive, Dropbox, WeTransfer…). Vous pourrez les supprimer dès qu’ils auront été récupérés. 

7 Enfin, vous pouvez utiliser les moteurs de recherche écologiques gratuits comme Ecosia, pour combiner qualité des résultats et engagement. Ecosia fonctionne comme tous les autres moteurs de recherche, à une différence près : il reverse 80 % de ses revenus au programme de protection de la forêt amazonienne du WWF. A ce jour, plus de 132 millions d’arbres ont été plantés… 

Et vous, quels sont vos gestes simples ? 


Leçon à retenir 

Soyons élégants, faisons mieux avec moins… La planète survivra toujours, nous non ! 

Pour aller plus loin



Cet article vous a plu ? N’hésitez pas à le faire suivre à vos amis… Vous pouvez aussi vous abonner à notre Newsletter pour recevoir nos articles directement dans votre boîte mail chaque vendredi.