On Deck, le phénomène de la formation en ligne

On Deck, le phénomène de la formation en ligne

1On Deck (beondeck.com) est un site américain de formation en ligne pour les professionnels de la tech (entrepreneurs, business angels, capitaux risqueurs, créateurs de contenus…). Déjà riche d’une cinquantaine de formations, On Deck couvre l’ensemble des compétences digitales, y compris la transformation des entreprises (On Deck Scale). On Deck, c’est le MBA “à la carte” des compétences non couvertes par les MBA… à des tarifs plus abordables (à partir de 2 000 $ par formation).

2On Deck n’est pas une école mais une plateforme “fédérant” :

  • Des formations pour des cohortes de 100 à 200 élèves, sur 8 à 10 semaines
  • Des élèves triés sur le volet (seuls 5 à 20 % des candidatures sont retenues)
  • Des “enseignants” non traditionnels, professionnels expérimentés dans le secteur du digital
  • Des communautés hyper actives d’anciens élèves (plus de 1 400)

3Créé en 2016 sur un concept initial de dîners entre professionnels, On Deck pivote vers la formation selon un modèle hybride “digital / physique” puis, avec la pandémie, 100 % en ligne et donc 100 % mondiale.

4On Deck a réussi une prouesse rarissime : être rentable en moins de 4 ans. Un cas d’école, oserait-on dire ! On Deck a multiplié ses revenus par 10 en 2020. Mais, grâce à son modèle de plateforme (un AirBnB de la formation), ses coûts de création de nouveaux programmes pour une cible mondiale restent faibles.

5Apprendre, c’est bien. Se constituer un réseau professionnel en même temps, c’est mieux. L’expérience ne se limite pas aux cours. Les programmes multiplient les workshops, rencontres et événements virtuels. L’usage de Slack est omniprésent. Tout est fait pour créer des liens durables, et pourquoi pas, créer une startup… La promesse d’On Deck ne laisse planer aucun doute : « Where ambitious grow together ».

6Au-delà de la formation, l’enjeu caché du capital d’amorçage. 330 entreprises se sont créées grâce à On Deck, levant plus de 250 millions de dollars de fonds. Ce succès concurrence désormais les incubateurs comme intermédiaires entre talents et investisseurs d’amorçage.

7On Deck surfe sur l’énorme vague de l’apprentissage permanentNos vies se rallongeant, nos carrières vont s’étendre sur 60 ans, voire 70 ans… alors que nos compétences deviennent de plus en plus vite obsolètes (au bout de 5 ans selon Deloitte). Le marché mondial de l’éducation en ligne devrait atteindre 374 milliards de dollars en 2026 (+ 15 % par an). A l’instar d’On Deck, les acteurs de l’Edutech (Udemy, 360 Learning, Coursera…) ont un boulevard devant eux.


La leçon à retenir

Ne plus se former une fois ses études terminées est une hérésie, d’autant plus qu’apprendre et réseauter en même temps n’a jamais été aussi facile.

Pour aller plus loin


Cet article vous a plu ? Abonnez-vous à notre Newsletter pour recevoir nos articles directement dans votre boîte mail chaque vendredi. Et n’hésitez pas à le faire suivre à vos amis… Vous pouvez aussi nous retrouver sur LinkedinTwitterFacebook ou Instagram !