Le « ugly baby » de PIXAR

Le UGLY BABY de PIXAR

1Le Ugly Baby est l’un des secrets de fabrication de Pixar qui explique le mieux son phénoménal succès créatif et commercial. Ed Catmull, le fondateur du studio, en livre tous les détails dans son excellent livre Creativity Inc.

2″Montre tôt et montre souvent » : Le Ugly Baby consiste à montrer un premier brouillon des histoires le plus vite possible pour évaluer le fond et non pas la forme. Cela paraît évident mais ne pas se soucier de la forme lorsque l’on montre son travail pour la première fois est contre-intuitif pour la grande majorité d’entre nous.

3Braintrust : Chaque auteur montre son Ugly Baby à un braintrust composé d’autres auteurs Pixar. Ce travail collectif évite à l’auteur de se perdre dans un long processus solitaire et auto-centré.

4Se protéger du perfectionnisme : Le Studio protège ses auteurs contre toute culture du perfectionnisme. Pixar a constaté que plus l’idée est originale, moins sa forme est aboutie. Il faut donc protéger les meilleures idées. Ce sera beau à la fin, mais entre-temps, ce sera moche et on l’assume. Pixar utilise l’image de la chenille (moche) qui à la fin devient un papillon (beau).

5Un maximum d’histoires : En évitant la pression de l’esthétique, le studio peut créer davantage d’histoires, ce qui augmente ses chances d’avoir de bonnes histoires, qui se transformeront ensuite en beaux papillons.

6Un modèle économique : Le potentiel d’une histoire est détecté plus vite que dans les autres studios. Pixar sélectionne au plus tôt les idées dans lesquelles investir, et abandonne à moindres frais celles qui ne fonctionnent pas.

7Une startup de 200 000 personnes ? On retrouve la culture du Ugly Baby dans les startups et les entreprises les plus innovantes. Sauf que Pixar, c’est le modèle à grande échelle, au sein de Disney (plus de 200 000 personnes !) qui en a fait l’acquisition en 2006 et qui s’est renouvelé depuis en travaillant à la Pixar.


La leçon à retenir 

Une bonne idée sera belle à la fin. En attendant, elle est moche et on s’en fiche !


Cet article vous a plu ? Abonnez-vous à notre Newsletter pour recevoir nos articles directement dans votre boîte mail chaque vendredi. Et n’hésitez pas à le faire suivre à vos amis… Vous pouvez aussi nous retrouver sur LinkedinTwitterFacebook ou Instagram !