Superhuman réinvente l’email

Superhuman réinvente l’email

Avec plus d’un milliard d’utilisateurs, on pensait que Gmail avait définitivement fermé le marché. Même pas peur pour Superhuman qui réinvente l’expérience de l’email !

1 Superhuman se revendique comme la solution d’email la plus rapide jamais conçue, avec une vitesse trois fois supérieure à celle de Gmail, et la promesse de vous doter de super pouvoirs pour mieux gérer vos emails… D’où son nom : Superhuman.

2 Cet outil se positionne sur le segment des 1 % d’ utilisateurs « super-responsive », bien souvent chefs d’entreprise ou dirigeants, pour qui la réaction immédiate aux mails est un « devoir », convaincus que l’hyper réactivité génère plus de « business ».

3 Ces « accros » à la réactivité sont prêts à débourser 30 dollars par mois, soit un prix largement supérieur aux autres solutions d’email.

4En toute logique, Superhuman joue la carte de l’exclusivité pour recruter ses clients. Comme Clubhouse ou Gmail à leurs débuts, Superhuman recrute uniquement par invitation, accordant après examen de la candidature (!) le privilège – réel ou supposé – de rejoindre son club de VIP. Résultat : plus de 250 000 personnes en liste d’attente !

5Superhuman propose d’atteindre un objectif qui paraîtra irréaliste au commun des utilisateurs : la « inbox zero ». Aucun mail en attente, aucun mail non traité.

6Pour tenir cette promesse, Superhuman a repensé l’expérience du mail en misant sur la rapidité :

  • Des raccourcis clavier personnalisés pour les interactions principales
  • Un tri par une fonction d’Intelligence Artificielle qui apprend, au fur et à mesure de votre usage, à reconnaître à votre place le degré d’importance des mails reçus
  • L’affichage automatique d’infos (Twitter, Facebook, LinkedIn…) sur vos correspondants, dans une barre latérale 
  • La possibilité d’annuler les mails déjà envoyés

7Le product-market fit de Superhuman est devenu une référence. Comme il l’explique dans un article devenu viral, Rahul Vohra, son fondateur, a choisi de se concentrer sur la cible très étroite des utilisateurs les plus extrêmes, en créant un produit parfaitement adapté à leur besoin d’hyper-réactivité, et pour lequel ils seront prêts à payer… Simple, non ?  

La leçon à tirer

Dans le digital, rien ne se banalise, tout se réinvente en permanence… même l’email, outil quotidien s’il en est.

Pour aller plus loin

  • La vidéo démo de Superhuman
  • Le débat : Superhuman, futur de l’email ou dépense inutile ?
  • HEY, l’alternative moins exclusive (conçue par Basecamp) à Superhuman


Cet article vous a plu ? N’hésitez pas à le faire suivre à vos amis… Vous pouvez aussi vous abonner à notre Newsletter pour recevoir nos articles directement dans votre boîte mail chaque vendredi.