L’atlas mondial des licornes

L’atlas mondial des licornes

Fini le temps où la région de San Francisco hébergeait la quasi-totalité des licornes, ces entreprises créées après l’an 2000 et valorisées plus d’un milliard de dollars. L’innovation est désormais mondiale et décentralisée…


1Deux nouvelles licornes par jour dans le monde ! Il y a aujourd’hui plus de 1 600 licornes réparties dans plus de 170 villes dont 29 hébergeant chacune plus de 10 licornes.

2Berceau historique des start-ups, la région de San Francisco (Silicon Valley incluse) détient toujours le record du nombre de licornes mais sa « part de marché » ne cesse de baisser depuis 2014. En cause : un coût de la vie astronomique, le décollage technologique de la Chine et le rattrapage récent de l’Europe.

3Aux Etats-Unis, la grande région New York / Boston (health tech) compte désormais autant de futures licornes que la région de San Francisco. D’autres villes comme MiamiAustin ou Houston attirent les entrepreneurs grâce à cette combinaison irrésistible d’ensoleillement, de faible fiscalité et de concentration de talents fraîchement installés.

4En Europe, 65 villes comptent au moins une licorne, soit le plus grand nombre tous continents confondus. Londres (71 licornes), Paris (21) et Berlin (19) sont en tête, Stockholm (18) et Amsterdam (13) se distinguant par leur densité record de licornes par habitant.

Contrairement à ce que l’on pourrait penser, la croissance des investissements en capital risque est actuellement plus forte en Europe qu’aux Etats-Unis ou en Chine. Selon Dealroom.co, 49 milliards de dollars ont été investis dans les startups européennes au 1er semestre 2021, soit une multiplication par 2,9 en un an (contre 2,3 pour les Etats-Unis et 1,6 pour la Chine).

5Côté Asie, les villes chinoises se détachent nettement. Beijing compte 113 licornes (autant que New York) devant Shanghai (63), Hangzhou et Shenzhen (21 chacune). Le reste du continent est loin derrière et seuls Singapour (18) et Bangalore (13) parviennent à émerger.

6Enfin, avec aujourd’hui 21 licornes (autant que Shenzhen !), Paris a multiplié son nombre de licornes par 10,5 depuis 2015. Un record mondial qui souligne à la fois le retard de la France et son rattrapage actuel à vitesse grand V…

7La pandémie a rebattu les cartes de l’innovation. Les talents ne sont plus obligés de rester dans les capitales historiques de l’innovation comme San Francisco ou New York. Très vite, ils peuvent choisir d’aller vivre ailleurs, tout en sachant qu’ils trouveront une licorne pour qui travailler… en physique ou à distance.


La leçon à tirer
L’innovation s’est mondialisée. Les choix sont plus larges. Plus besoin de “se tasser” dans la Silicon Valley pour réussir sa carrière d’entrepreneur ou d’innovateur !

Pour aller plus loin


Cet article vous a plu ? Abonnez-vous à notre Newsletter pour recevoir nos articles directement dans votre boîte mail chaque vendredi. Et n’hésitez pas à le faire suivre à vos amis… Vous pouvez aussi nous retrouver sur LinkedinTwitterFacebook ou Instagram !