Le rêve de l’hyperloop

Le rêve de l’hyperloop

Annoncé comme notre futur cinquième mode de transport, après la voiture, l’avion, le train et le bateau, l’hyperloop, avec ses vitesses faramineuses et sa faible empreinte carbone, fait rêver… encore pour longtemps ?  


1 Pour faire (très) simple, l’hyperloop est une capsule circulant en lévitation – à très haute vitesse – grâce à des coussins d’air électromagnétiques dans un tunnel sous basse pression pour éviter les frictions. Les moteurs électriques peuvent être alimentés par de l’énergie solaire. 

2 L’hyperloop est un concept déjà ancien : au 18ème siècle, l’ingénieur anglais George Medhurst avait imaginé un système similaire. Jules Vernes parle aussi de ce type de transports dans l’une de ses nouvelles : La Journée d’un journaliste américain en 2889

3 En 2013, Elon Musk (Tesla et SpaceX) réactualise ce concept, en publiant les documents techniques liés à son Hyperloop et en proposant à d’autres chercheurs et entreprises, de les utiliser en mode collaboratif pour concevoir de nouvelles solutions. 

4 Différents projets sont développés dans le monde entier mais restent encore expérimentaux. Quelques exemples : Virgin HyperloopHyperloop Transportation TechnologiesHardtNevomoTranspod… Beaucoup d’enthousiasme et d’effets d’annonce ! Pourtant, obtenir une solution commercialisable prendra encore de très nombreuses années.

5 Si c’est si compliqué, pourquoi dépenser tant de temps et d’argent ? C’est que les avantages de l’Hyperloop sont alléchants : 

  • Ultra rapide (plus de 1 000 km/h) 
  • Très faible émetteur de gaz à effet de serre
  • Indépendant des conditions météo
  • Moins consommateur d’espace que des autoroutes ou aéroports
  • Compatible avec les autres infrastructures de transport (tunnels aériens ou souterrains)

6 Outre les questions techniques non résolues, d’autres questions de taille viennent compliquer la donne : 

  • les capsules circulent dans des boyaux très étroits, sous basse pression, sans étapes ni arrêts. Comment évacuer les passagers en cas d’incendie ou d’accident ? 
  • les capsules sont prévues pour circuler à un intervalle de 30 secondes à deux minutes : que se passe-t-il si une capsule reste bloquée ? 

Autre inconvénient : le coût très élevé mais encore difficile à évaluer, des infrastructures à mettre en place. Les besoins en financement sont colossaux… Qui voudra se lancer dans une aventure qui peut devenir un gouffre ? 

7 En attendant de nous enfermer dans une capsule propulsée à 1 000 km/h, pourquoi ne pas redécouvrir les bons vieux trains de nuit qui roulent sur des rails (eux !). Beaucoup plus lents mais plus poétiques…

  • La startup Midnight trains, financée notamment par Xavier Niel (Free), prépare des trains de nuit avec chambres privatives, dès 2024, vers Madrid, Lisbonne, Milan, Venise, Florence, Rome, Vienne, Edimbourg, Budapest, Berlin ou encore Copenhague.
  • Les compagnies nationales de chemin de fer française, allemande, autrichienne et suisse ont conclu un accord pour ouvrir plusieurs lignes paneuropéennes de trains de nuit, dont Paris-Vienne, dès décembre 2021.
  • Sans oublier la SNCF qui réactive une dizaine de lignes intérieures… 

La leçon à tirer 

Le chemin de fer aussi fut en son temps une invention folle qui effrayait… 

Pour aller plus loin 


Cet article vous a plu ? N’hésitez pas à le faire suivre à vos amis… Vous pouvez aussi vous abonner à notre Newsletter pour recevoir nos articles directement dans votre boîte mail chaque vendredi.